Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche


11 - Je crois en l'Esprit Saint...


Année de la foi...
L'Esprit Saint est la promesse de Jésus : "Je vous enverrai une force venue d'en-haut". Après son départ visible vers son Père, l'Esprit Saint actualisera pour nous toute l'oeuvre du Salut opérée par le Christ. L'Esprit est donc bien le fruit du Mystère pascal nous permettant de l'intérioriser, de faire nôtre la miséricorde acquise par les mérites de Notre Seigneur.
 
Nous Le nommons "Esprit Consolateur". Il veut donc nous rejoindre dans nos problèmes, nos épreuves. Tous nous portons un poids lié aux circonstances de l'existence ; épreuves de santé, financières ou relationnelles. Certes cet Esprit-Saint peut agir concrètement dans nos affaires temporelles, mais jamais magiquement, et s'Il agit quelquefois miraculeusement, c'est toujours dans un plan de sagesse divine. A tous, Il apporte la consolation, étant "l'hôte très doux de nos âmes", comme l'affirme une hymne ancienne.
 
Nous Le nommons tout simplement "Esprit" parce qu'il est souffle, dynamisme tout d'abord pour notre Foi. Une Foi qui peut être éprouvée elle aussi, comme en témoignent certains saints comme Thérèse de l'Enfant Jésus : " N'ayant pas la jouissance de la foi, je tâche au moins d'en faire les oeuvres. Je crois avoir fait plus d'actes de foi depuis un an que pendant toute ma vie... Je cours vers mon Jésus, je lui dis être prête à verser jusqu'à la dernière goutte de mon sang pour confesser qu'il y a un Ciel... Lorsque je chante le bonheur du ciel, l'éternelle possession de Dieu, je n'en ressens aucune joie, car je chante simplement ce que je veux croire. " (Ms C, 7r°)
 
Nous le nommons Esprit-Saint, car il nous ouvre à la sainteté, non pas une sainteté héroïque pour tous, mais un chemin de confiance en la grâce donnée pour l'instant présent. Il vient tout simplement animer  notre prière, nous aider à dépasser un repliement sur soi, nous sortir de nos  ornières  ou de nos péchés, guérir certaines blessures,et  toujours nous pousser à la Réconciliation.:."Lave ce qui est aride, guéris ce qui est blessé", continue l'hymne.
 
Comme Personne divine, l'Esprit est le lien d'Amour entre le Père et le Fils, et donc Amour qui cimente la communauté pour que l'Evangile soit cru : "Qu'ils soient un afin que le monde croit". Oui, appelons sur nos communautés l'Esprit d'Amour, "Viens, Esprit-Saint, viens, Onction spirituelle, Feu, Charité". Le credo nous demande  d'affirmer:" je crois en l'Esprit Saint", juste avant la proclamation de la Foi en l'Eglise... comme si le credo voulait souligner qu'Il en était l'âme. "Je crois en l'Esprit-Saint, en la Sainte Eglise catholique..."
 
Que la Vierge Marie présente au Cénacle, à la Pentecôte, et aux premiers pas de l'Eglise, nous aide à accueillir comme elle l'Esprit d'Amour.

 
Père Jacques