Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

Noël ! <br>Quels enjeux pour notre Foi et notre Vie ?
« Bon Noël, Joyeux Noël » !

Ce vœu a circulé sur toutes les lèvres. Autrement dit, nous souhaitions que « Noël soit bon, joyeux » pour les destinataires de nos vœux ! Mais, de quoi parlions-nous en le disant ? Nul n’est besoin d’être devin ou de faire un sondage, ou encore un radiotrottoir pour constater qu’à notre époque, Noël ne désigne pas forcément la même chose pour tous. C’est souvent amusant d’entendre les réponses des enfants, quand on leur pose la question : « pour vous, c’est quoi Noël ? » « Papa Noël m’apportera une bicyclette ou une tablette » vous répondent-ils ? Noël c’est le cadeau qu’ils recevront. On peut le traiter de vœu d’enfant. Faites une petite expérience : interrogez les commerçants avec la même question et vous verrez leurs appréhensions concernant la fête de Noël. Concernant Noël, c’est-à-dire la Naissance de Jésus, il faut revenir à trois choses essentielles que je vous rappelle sans grands développements.

Premièrement, Noël : C’est le double mystère de Dieu avec les hommes et de Dieu qui leur révèle le visage de tout homme comme icône de sa présence. Dieu ne se contente pas d’envoyer des prophètes et des saints : il prend corps et visage, il prend lui-même le chemin des hommes et vient habiter parmi nous. Et dès lors, dans le visage de tout homme est inscrit en lettre d’or ou de sang le nom même de Dieu, du Dieu-Vivant, du Dieu-Visage, en Jésus Christ. Autrement dit, Dieu a voulu se communiquer au monde non seulement par la parole des Prophètes mais par Lui-même, en personne, par Jésus- Christ. 
Depuis ce jour, chaque personne, chaque visage humain reflète un peu de la lumière de Dieu et mérite le respect le plus absolu. Nous croyons que chaque personne est aimée de Dieu telle qu’elle est, même salie et défigurée par le péché. Si nous sommes ses disciples, nous devons aussi avoir un infini respect pour chaque être humain, quels que soient son sexe, sa origine, sa religion ou ses opinions et nous devons aimer chacun c’est-à-dire réaliser les conditions qui lui permettront de grandir en humanité, digne, libre, solidaire, fraternel. 

Deuxièmement, Noël c’est la paix de Dieu pour les hommes. Dans la nuit de Noël retentit le Gloire à Dieu et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. Le visage de l’enfant et celui de Marie, sa mère créent dans cette nuit un espace de paix et de communion intense où fondent les peurs, les angoisses et la violence qui durcissent les cœurs des hommes et les enferment dans la solitude. Ouvrons nos portes pour accueillir et osons sortir pour aller à la rencontre de nos frères et sœurs.

Enfin, Noël est l’espérance pour tous. Dans les ténèbres épaisses de la condition humaine, de la naissance à la mort, nous croyons que Dieu s’est rendu présent à tout ce qui fait le drame quotidien de nos existences. Par sa venue, il dissipe l’obscurité et plante l’espérance au cœur de la nuit. La venue de Dieu parmi les hommes change le cours de l’histoire. Parce que Dieu se rend présent à l’histoire des hommes, l’avenir s’ouvre sur la vie. Il parcourt nos chemins et partage notre vie, mettant en œuvre la toute-puissance infinie d’un amour inlassable qui se manifeste avec éclat dans l’humilité, la simplicité, la proximité, « l’humanité ». Avec Noël, que notre foi chrétienne devienne davantage « une foi vivante et agissante ».

Joyeux Noël à tous !

Père Jean Pierre OMVA