Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

Commentaire de l'évangile par le Père Jacques


Troisième dimanche de Carême
Détruisez ce temple... Je le relèverai

Nous serions tentés de dire « Doucement, Seigneur »...! Mais de quoi s'agit-il ? Du temple de Jérusalem. Et oui justement, ce temple si magnifique sera détruit par les hommes selon la prophétie du Christ. Celui-ci insinue ainsi que ce Temple de Jérusalem ne peut être le signe du culte Absolu ; il sera dépassé par le temple de son corps, sanctuaire nouveau de la divinité.

C'est par son Cœur divin qu'il faudra passer pour rejoindre le Père.

Le temple de son corps sera aussi relevé ; il ressuscitera. En attendant il faut purifier ce sanctuaire terrestre voulu par Dieu lui-même, le purifier des faux monayeurs, des changeurs, de tous ceux qui profanent et cherchent à faire commerce des choses sacrées. N'est-ce pas toujours actuel ?

Nous avons en effet à respecter nos églises, lieux sacrés, surtout quand on y célèbre le sacrifice du Christ, dans l'Eucharistie.
En dernier lieu, par le baptême, nous savons que notre corps est le temple de l'Esprit Saint. Celui-ci aussi doit être vénéré, jusqu'en sa sépulture !

En ce temps de Carême, méditons sur ces trois temples, celui de nos églises, celui du Christ, le plus parfait, et celui de notre âme et de notre corps appelés à se configurer à Lui... le plus possible.

Père Jacques

Archives