Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

En ce mois de février, nous vivons dans la joie la solennité de la Présentation du Seigneur au Temple, quarante jours après sa Nativité très sainte. Nous entrons aussi en Carême ! Ce temps fort nous est donné en Eglise pour rénover nos relations avec Dieu notre Père comme avec tous nos frères. Pour y entrer sciemment et librement, sous la mouvance de l’Esprit, des efforts de conversion sont à consentir. Dans cet itinéraire, nous trouvons la prière, le partage et la pénitence, qui nous sont indiqués par le Christ. Cf ; Mt 6, 1-6.16-18.

Carême 2018 : "Tous appelés" <br/> à se ressourcer et à créer des liens !
Ce temps doit aussi nous permettre de nous purifier du résidu d'égoïsme, d'attachement excessif aux biens de toutes sortes, matériels et autres, qui nous tiennent éloignés de ceux envers qui nous avons la dette de la charité. En premier lieu, ceux qui, physiquement proches ou éloignés de nous, sont dans l'impossibilité de mener dignement leur vie d'hommes ou de femmes créés à l'image et à la ressemblance de Dieu.
 
A l'exemple du Christ, vivons-nous la fraternité véritable ou rendons-nous proches des plus petits, des blessés de la vie, de ceux que le monde rejette, de ceux qui se sont éloignés de la foi chrétienne. Dans la foulée de cette démarche synodale du diocèse, notre paroisse propose durant ce carême :  
 
Chemin de Croix médité  tous les vendredis à 15h à l’église St Cyr Ste Julitte d’Anet.
Deux causeries :
- Tous appelés à créer des liens, à oser la fraternité le samedi 10 mars à la chapelle St Roch de Sorel Moussel. 
- Tous appelés à se ressourcer, à trouver du temps pour Dieu le samedi 17 mars à l’église St Pierre d’Abondant.
Célébrations pénitentielles : Jeudi 22 mars de 17h à 19h à l’église St Pierre d’Abondant, vendredi 23 mars de 19h à 20h30 à la Chapelle Notre Dame de Toutes Grâces à Anet.
Soirée ciné : « JESUS L’ENQUÊTE » de John Gunn (date et lieu à préciser).
Visites des malades et personnes isolées.
 
Toutes ces initiatives offrent la possibilité aux chrétiens que nous sommes et aux hommes de bonne volonté de nous ressourcer de tisser des liens et même de procurer à chacun de nos frères les moyens, même matériels, de vivre dignement et d'assumer eux-mêmes leur promotion humaine et spirituelle et celle de leurs familles.
 
Que ces efforts de Carême ne soient pas des pratiques momentanées, mais une attitude d'esprit constante, qui donne une forme durable à notre conversion. La durée liturgique du carême n'est que de quarante jours par an mais, nous, nous devons toujours tendre vers Dieu ce qui signifie nous convertir continuellement.
 
Bien fraternellement,
 
Père Pierre Marie Belledent