Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

Enfin les vacances pointent à l'horizon. Pourquoi ne pas envisager une période estivale au souffle de l’Esprit ? Qu'en est-il du sens juif et chrétien de la Pentecôte ?

​Vacances au souffle de la Pentecôte
Sept semaines après la Pâque, les juifs célèbrent la fête agricole de Shavouot (des semaines, des prémices ou des semences). Avec le temps, la Pentecôte revêtira un sens religieux : Dieu donne la Torah (les cinq premiers livres de la Bible) à son peuple. Ce don occupe le cœur de la religion juive.

La Pentecôte chrétienne a lieu le 50ème jour après la résurrection du Christ. L’Église y commémore la descente de l'Esprit-Saint sur les Apôtres. Animé par l'Esprit, Pierre sort de sa torpeur et annonce le Kérygme : la passion, la mort et la résurrection du Christ pour le salut par la foi et la conversion. Chacun de ses auditeurs l'entendait parler sa langue. A la place de l'unité des hommes sans Dieu vécue à Babel, l'Esprit propose l'unité de l’Église dans la diversité de ses membres. Le Défenseur réconcilie et soutient la mémoire des faits et gestes de Jésus-Christ. Par l'intelligence de la parole de Dieu, l'Esprit de vérité guide les membres de l’Église vers la vérité tout entière : le salut en Jésus-Christ est « déjà-là et pas encore totalement ».

Pour l'accomplissement du dessein universel du salut, l'Esprit est à l’œuvre au sein de l’Église, corps fraternel. C'est lui qui permet à notre esprit d'appeler Dieu : Abba, Père. Devenue étrangère à Dieu, l'humanité renoue, par l'Esprit, avec la filiation divine grâce à Jésus, l'Aîné d'une multitude de frères. Autant l'homme a rendu fragile le lien qui l'unit à son Père, autant le Fils l'a renforcé par l’alliance scellée, par sa mort et sa résurrection, pour la gloire de Dieu et le salut de la multitude des pécheurs pardonnés. Cette fraternité a beau être unique, elle se compose des divers membres dont chacun joue un rôle spécifique. L'Esprit dispense des dons à chacun en vue de la mission qui lui est assignée tant au sein de l’Église que dans le monde.

L'heure est maintenant venue de faire fructifier les talents reçus de Dieu. L'Esprit-Saint œuvre pour la consécration de chacun à Dieu par l'accueil de sa parole. Voilà la Bonne Nouvelle. C'est en pénétrant les pensées les plus secrètes, que la parole de Dieu permet de passer de l'émerveillement à l'engagement. Comme une eau pure, elle transforme celui qui contemple la gloire de Dieu, à travers sa création, pour qu'il se consacre dans la vérité. Elle recrée l'image originaire de la personne créée par amour pour des perspectives toujours nouvelles de communion fraternelle. L'Esprit de Dieu repose sur vous, vous consacre et vous envoie proclamer la paix, la joie et le salut. Plaise au ciel que vous soyez de plus en plus inventifs pour faire fructifier au possible ce don de l'Esprit en ce temps estival.

De fructueuses vacances au souffle de l'Esprit.

Père Paulin

Tous les éditos