Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche
Le temps ordinaire du Sacré-Coeur !

Titre un peu abscond apparemment. On appelle, en effet, « temps ordinaire » dans la liturgie, le temps qui n'est pas privilégié comme l'Avent, le Carême, le temps de Pâques ou les grandes fêtes comme les dernières : la Pentecôte, la Sainte Trinité, et la fête du Très Saint Sacrement.

Nous sommes donc dans le « temps ordinaire », mais en rajoutant « du Sacré-Coeur » à notre titre, nous faisons mention de la solennité du Sacré-coeur fêté ce vendredi 15  juin, qui en fait, illumine tous les jours que le Bon Dieu nous donne... « Le Sacré-Coeur » est une fête de synthèse, résumé de notre foi, et le point culminant de toute la révélation chrétienne. Dans le Cœur du Christ nous avons toute l'intercession de Jésus à son Père, et tout son Amour pour nous. Dans l'Apocalypse, l'Agneau immolé irradie toute la cour céleste des anges et des saints. Sur terre, chaque Eucharistie nous donne le Cœur divin de cet Agneau source de l'Esprit Saint... cette admirable œuvre stupéfiante et peu ordinaire de l'Amour de Dieu pour nous.

Les vertus du Sacré-Coeur : l'humilité, l'obéissance, le zèle de notre salut, ce foyer ardent de charité, tout cela nous est donné. C'est extraordinaire ! mais, il est vrai, doit se manifester en nous souvent d'une façon cachée dans l'ordinaire des jours...

Allons au-delà de la dévotion. En St Jean, le Sacré-Coeur est le point culminant de tout son Evangile : « celui qui a vu rend témoignage », et ce que St Jean a vu, c'est le cœur ouvert d'où ont jailli le sang et l'eau, signes vivants de notre rédemption. « Ils regarderont vers Celui qu'ils ont transpercé » Jean ch.19/37. Oui, contemplons avec Jean et Madeleine ce côté ouvert, soleil rayonnant de toutes les grâces du salut et de la sanctification.

Ayons aussi une pensée pour tous les prêtres, ceux ordonnés en ces mois de juin et juillet... « Le prêtre, c'est l'homme qui continue l'œuvre de la rédemption sur la terre » disait le Curé d'Ars.

Tout prêtre, comme tout chrétien, prend sa véritable identité de baptisé dans l'Amour du Cœur du Christ... Ce n'est pas ordinaire.

Père Jacques  

Archives