Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

La voix


Dimanche du Bon Pasteur<br>Dimanche des Vocations
La voix n'est-elle pas parfois plus que la parole ?  car la parole peut être écoutée mais rester morte … La voix, elle, porte la parole pour servir à la communication et à la communion. Une idée peut rester dans le  cerveau comme stérile, la parole va lui donner forme, mais la voix, le timbre apportera une dimension affective qui va la colorer.

Le petit enfant comprendra la voix de sa mère au-delà de la signification du mot. Jésus a dit qu'il fallait écouter sa parole, mais, comme Bon Pasteur il affirme : « Mes brebis écouteront ma voix ». Ses brebis à Lui, qui lui appartiennent, percevront l'Amour à sa voix, portée maintenant par l'Eglise.

Un père, une mère, savent bien l'importance de l'intonation. Dire « fais ceci » à un enfant peut se dire de bien des façons différentes ; celui du commandement, de l'invitation, de la supplication. Le cri révèle bien souvent  plus que toute parole, il peut être simplement une voix, un appel à la confiance, ou au contraire un appel de souffrance...

Le Christ appelle. Le dimanche du Bon Pasteur, c'est le Christ qui appelle à le suivre. C'est aussi le Christ qui envoie. Dans l'intimité du cœur une résonnance peut se percevoir, une parole, une voix, ou un amour qui attire. Prions pour que de plus en plus de prêtres, de chrétiens prètent leur voix à la Parole, pour qu'elle s'incarne en nos vies. Le Bon Pasteur conduit ses brebis dans les gras pâturages. L'Eglise est un espace ouvert où l'on peut venir, trouver de bonnes nourritures et aussi sortir librement. Ce n'est pas la Parole ou la voix de l'Eglise qui manque, c'est l'oreille du cœur qui fait défaut !

La voix, c'est sans doute l'Esprit Saint, l'Amour qui entoure, qui porte la Parole...
« Je connais mes brebis, mes brebis me connaissent... Il faut que Je les conduise, elles écouteront ma voix... »


Père Jacques

Archives