Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

Après le baptême du Christ, l'Eglise, chaque dimanche nous invite à recevoir un brin d'évangile dans ce qu'on appelle "le Temps Ordinaire". Autel et célébrant habillés d'ornements verts, sont signes de floraison et de vitalité de l'Eglise.

​Le temps ordinaire
En fait ce temps dit ordinaire nous invite à vivre extraordinairement le quotidien. Chapelet de joies, de peines, nos jours peuvent s'égrener apparemment sans saveur ni odeur... Apparemment seulement car rien n 'est petit pour Dieu, si cela est vécu dans l'Amour passé au feu de l'Esprit Saint.

Au-delà des caractères optimistes ou pessimistes qui vont colorer le relief des jours, tous les évènements surtout d'ordre relationnel peuvent susciter notre étonnement et admiration, dans la recherche des signes de Dieu. La lumière de la croix peut éclairer nos douleurs comme celle de la résurrection peut nous aider à épanouir notre bonheur dans l'action de grâces.

Le "temps ordinaire" comme l'appelle la liturgie de l'Eglise est toujours le temps de Dieu. Les premières paroles de Jésus dans sa vie publique étant "les temps sont accomplis", nous pouvons saisir que la durée de nos jours nous est donnée pour une croissance, un accomplissement de notre humanité. 

Depuis que Dieu s'est fait homme, aucune activité humaine ne peut se départir d'une dimension divine c'est-à-dire ne peut se vivre pour un chrétien sans une dimension de Foi et de charité en exhalant "la bonne odeur du Christ"(St Paul).

Depuis qu'en Jésus Fils de Dieu l'éternité a assumé notre temps, tout moment  ou circonstance de vie doit être d'une certaine façon "filialisé", remis entre les mains du Père, mu par la grâce de notre baptême.

Depuis notre baptême comme le dit St Jean Eudes, vous vivons en "contrat d'Alliance". Dieu s'oblige à nous aider et nous nous obligeons activement à accomplir à chaque instant ce qu'Il voudrait de nous.

L'Année de la miséricorde nous est donnée pour cela. Et comme l'affirme cette dernière sainte canonisée récemment "Sr Mariam" et palestinienne : "gagner le jubilé, c'est posséder les dons de l'Esprit-Saint".

Quel programme pour ce temps dit ordinaire ; ce temps qui passe et qui nous dépasse tant... lorsque Dieu le traverse ! Et sachons fleurir, là où le bon Dieu nous a plantés.


Père Jacques

Tous les éditos