Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

Commentaire du Notre Père - 1
"Notre Père"


Vous avez entendu parler d'une nouvelle révision du "Notre Père", surtout pour la dernière demande : "ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du Mal". Il s'agit de demander à Dieu de ne pas nous laisser entrer en tentation, car en aucun cas Dieu ne peut lui-même nous soumettre en tentation. Ce sera plus clair et nous y reviendrons plus tard.

Notre Père...
Restons sur le début de cette prière que Jésus lui-même nous a laissée où tout est dit du contenu de toute vraie prière: Notre Père ! 

Prenons conscience de la paternité de Dieu qui s'étend aussi loin que notre œil peut scruter les cieux.
Dès ce début de notre invocation nous sommes conviés à nous décentrer de nous-mêmes et à nous rendre solidaires de toute l'humanité qui est soutenue dans l'existence par la main de Dieu. "Notre Père, c'est à dire le Père de tous..." Notre Dieu n'est pas, d'ailleurs, Père uniquement de l'humanité, car du minéral à l'homme en passant par le végétal et l'animal, tout est soutenu dans l'être par une puissance de création et de conservation ; en maintenant dans l'existence tous les êtres, Dieu manifeste une présence que les théologiens appellent "présence d'Immensité". Rien de ce qui existe n'existe sans lui. "Rien ne fut fait sans Lui", dit St Jean dans son Prologue - Jn ch. 1/3.
 
Plus profondément Dieu est Père de notre âme spirituelle. Si dans la Création nous percevons que l'homme apparaît comme la flèche du cosmos, sa finalité ultime, la révélation chrétienne nous a dévoilé que notre âme spirituelle est directement créée par Dieu ; d'une certaine façon nous affirmons que le Père répond au désir des parents dans la conception du petit d'homme en infusant directement l'âme humaine, dans le corps préformé...
 
Mais la paternité de Dieu n'est pas que de l'ordre de la Création naturelle, elle est surtout surnaturelle. Notre Père, c'est le Père de Jésus, son Fils. C'est le Fils qui d'ailleurs nous lègue le fruit de l'élan de son cœur disant "mon Père, notre Père", lui est engendré de toute éternité dans le sein du Père.
 
Nous savons aussi que dans le Fils, nous sommes fils, c'est notre condition d'enfants de Dieu et c'est surtout à ce titre qu'il est Notre Père. Le Baptême nous a en effet donné cette nouvelle condition de vie.
 
Nous distinguons ainsi en "Notre Père" quatre degrés  de vie et de paternité :
Celui qui soutient tout être,
Celui qui crée et donne vie à notre âme spirituelle,
Celui qui est le Père de Jésus : engendrement éternel, qui s'incarne sur cette terre en cette présence du Christ,
Celui qui nous a fait enfants par ce même Jésus, et nous partage son amour. Il nous aime du même Amour qu'Il aime son Fils !
 
Avec l'Eglise, par l'Esprit Saint donné par le Fils, aimons à dire "Notre Père", avec humilité et  confiance.  Sa providence est infaillible en ceux qui accomplissent sa volonté. Souvent dans nos journées surtout le matin, retournons à la source de toute vie, de toute lumière, de tout Amour. Comme il est bon de dire "Notre Père"

 
Père Jacques