Sites sur Anet...

Recevoir les éditos
Rss Rss

Recherche

Pour connaître ce qu'est un sacrement, nous renvoyons au "Catéchisme de l'Église Catholique" , édité au Cerf, édition complète chez Mame-Cerf Edition, ou encore "Abrégé du catéchisme de l'Église Catholique ou Compendium", les deux étant accessibles sur internet .
Il est également possible de les acheter sur le site de La Procure :
Catéchisme / Catéchisme abrégé
 

Les sacrements
• Le baptême :
     - efface le péché originel
     - intègre à la communauté Eglise
     - donne la grâce de la Foi
     - fait de nous des enfants de Dieu
Selon St Paul (Romains, chapitre 6), par la grâce du baptême, nous mourons (au péché) et nous ressuscitons (intérieurement par la vie de la grâce).
Le baptême est directement lié au mystère de Pâques, renouvelé chaque dimanche.
Les parrains-marraines :
     - il convient qu'ils soient baptisés et catéchisés, étant responsables avec les parents de l'éducation chrétienne,
     - il y a un engagement à ce que l'enfant s'inscrive (niveau CE2) à la catéchèse paroissiale.

 

Les sacrements
• L'eucharistie :
- le Jour du Seigneur, le dimanche, rappelle Pâques,
- le Christ ressuscité convoque son Eglise (l'Assemblée),
- "tu sanctifieras le jour du Seigneur", 3ème commandement de Dieu. Plus qu'un commandement divin, c'est un devoir, une nécessité, une joie pour le chrétien, de célébrer son Seigneur.

Le Curé d'Ars nous dit : « La sainte Messe consiste dans les paroles de la Consécration » « Le Saint Sacrifice de la Messe est le même que celui de la croix » « Il est là ». En effet, Jésus ressuscité, toujours vivant, nous rejoint en son offrande pour nourrir chaque âme. Et il reste présent en nos tabernacles !

Insistons sur l'accueil avec respect du Christ et, après la communion, un temps d'adoration : Adoramus Te, Domine. Ou encore, pour nous aider, ce petit moyen spirituel : Adorer-Remercier-Demander-Offrir-Résolution (A.R.D.O.R). En nous rappelant la parole profonde de Marthe Robin : "Une communion sans préparation, sans action de grâce, est de bien peu de valeur"

 

Les sacrements
Le sacrement de réconciliation (ou confession) :.
      - le Jour de Pâques, Jésus dit à ses apôtres (St Jean, chapitre 20): "Recevez l'Esprit Saint, les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez..."

      - le prêtre est disponible sur demande et plus spécialement le vendredi soir à 17 heures à la chapelle du Centre Pastoral.



 

Les sacrements
• La confirmation
La confirmation accomplit le don du Baptême. C'est le sacrement qui donne l'Esprit Saint pour nous enraciner plus profondément dans notre vie d'enfant de Dieu, nous unir plus fermement au Christ, rendre plus solide notre lien à l'Église, nous associer davantage à sa mission et nous aider à rendre témoignage de la foi chrétienne par nos paroles et nos actions.
 
Comme le baptême, la confirmation imprime dans le chrétien une marque ineffaçable. Ce sacrement ne peut donc être reçu qu'une seule fois.

voir page sur la confirmation      

 

Les sacrements
• Le sacrement du mariage
Voir "Accueil".
Notons que St Paul (Ephésiens, chapitre 5) souligne que l'homme et la femme en leur alliance, signifient et réalisent le mystère de l'alliance même de Dieu avec les hommes, du Christ avec son Eglise. "On ne sépare pas ce que Dieu a uni".







 

Les sacrements
• Le sacrement des malades
Le Père est toujours disponible sur appel pour visiter les malades.
Le sacrement est donné plus spécialement en communauté au cours d'une messe le dimanche proche du 11 février (journée mondiale des malades).
Par l'onction d'huile sainte et la prière de l'Eglise, le malade reçoit une grâce de force, de lumière, de guérison, si Dieu le veut. Surtout, la souffrance du malade est portée par le Christ à travers la victoire de sa Passion. Par sa Résurrection, le Christ communique vie spirituelle et vie éternelle à tout malade qui s'abandonne avec confiance à son Amour.